Lowering Love
Bienvenue sur Lowering Love, le manoir des amours dégradants! Un chagrin d'amour est toujours difficile à supporter, ici vous pourrez tout oublier, ou du moins imaginer que les bras qui vous réconforte sont ceux de l'être aimé.

N'hésitez pas à vous inscrire et votez pour nous!

Lowering Love

Bienvenue au manoir des amours dégradants. Venez réveiller votre instinct et assouvissez votre soif pervertie.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade raffraichissante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 1 Sep - 10:45

Une langue, oui c'était bien une langue qui lui caressait les lèvres et maintenant jouer avec la sienne. C'était une sensation assez bizarre que de le faire avec quelqu'un comme Raphaël. Cel ne lui était pas désagréable. Un goût de métal emplit sa bouche. Et Raphaël vient lécher ce goût à la fois doux et acide. Yuuki ne pouvait faire rien d'autre qe de répondre doucement et tendrement. Puis plus rien. Raphaël avait arrêté et Yuuki n'avait pas le courage de redemander cette attention particulière.

Il se leva et fit quelque pas avant de demander à Yuuki de le rejoindre. Et il l'avait tutoyer. Il lui sourit, un de ses sourire faux cette fois et il se leva pour le rejoindre dans un endroit plus sombre où ils s'asseyèrent tous deux côte à côte, main dans la main. Yuuki regarder fixement et discrétement Raphaël se demandant pourquoi il l'avait amené en ces lieux.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 1 Sep - 12:29

L'ombre. Raphaël s'y sentait toujours plus à l'aise. Mais c'était aussi dangereux. Il risquait de réveiller ses vieux instincts. Le vampire refoula ses mauvaises pensées et regarda autour de lui. Dans son dos se dressait un pied de menthe. Il choisit une feuille bien verte et propre, la roula et la pressa doucement entre ses doigts. Quand il déroula la feuille, du jus de menthe perlait entre les nervures. Il humecta ses doigts de ce liquide frais et, après une pointe d'hésitation, les passa sur les lèvres de Yuki.

"Voilà, maintenant vous, enfin tu as un goût encore meilleur !"

Il rit franchement de sa propre facétie. Un son clair sortit de sa gorge, communicateur. Cela lui faisait du bien de faire quelque chose de totalement futile, surtout après la scène qui avaient ravivés de vieux et douloureux souvenirs.

Il suçota la feuille de menthe, jouant avec un brin d'herbe de sa main libre. Voilà. Une réaction puérile, des jeux puérils. Innocents, sans danger.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 1 Sep - 15:28

Yuuki continuait à fixer Raphaël d'un oeil intriguer avant qu'il ne parte cueillir de la menthe et l'étaler sur les lèvres de Yuuki qui tellement surpris par ce geste n'avait su riposter.


"Voilà, maintenant vous, enfin tu as un goût encore meilleur !"

IL rougit à nouveau toujours en fixant Raphaël qui cette fois s'amusait comme un enfant. Ça il ne l'avait jamais connu, l'enfance. Son père ne voulait pas qu'il s'amuse, juste étudier et les rares moments où il se reposait, c'était quand il dormait dans les bras de son frère. Lentement il s'approcha de Raphaël, lui ausii il voulait goûter aux arômes de la menthe. Il approcha son visage et ouvrit les lèvre pour attraper la feuille de menthe coincé entre celle de Raphaël. IL s'approchait de plus en plus et finit par perdre l'équilibre et tombai entièrement sur Raphaël qui se retrouvait en dessous, les lèvres collait contre les siennes et chacun un genou sur l'entrejambe de l'autre.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 1 Sep - 16:16

Raphaël vit Yuuki se pencher vers lui. Qu'est-ce qu'il faisait ? Quand le vampire comprit que le prince voulait chipper sa feuille de menthe, c'était trop tard. Tous deux se retrouvaient collés l'un à l'autre, dans une posture qui pouvait aisément prêter à confusion. Raphaël, qui se sentait un peu échaudé, refoula ceci et sourit avant de donner à Yuuki la menthe qu'il désirait, la glissant doucement entre ses lèvres. Au passage, il caressa la peau du bout de ses doigts.

"Je ne pensais pas que vous y prendriez goùt à ce point !"plaisanta-t-il.

Il eut alors pleinement conscience du corps de Yuuki tout contre le sien. Il avait un peu chaud, ce qui était très inhabituel. Il en conclu que c'était un sale coup de son cerveau et rien d'autre, mais ne fit aucun effort pour se dégager de là. Il choisit plutôt de défaire son bustier à boutons d'argent et d'entrouvir sa chemise blanche. Il dévoila ainsi sa peau claire recouverte d'une mince couche de poils blonds.


"Pardon pour cette déconvenue."

Il sentit l'excitation fleurir dans son bas ventre et eut honte. Il avait soif. Et Yuuki lui donnait envie.

"Je... J'aimerai goûter encore de ce sang princier si délicat. La soif commence à se faire sentir."

Il eut un sourire d'excuse. Mais il avait envie de se laisser un peu aller à ses instincts. Sinon, il aurait déjà fuit en hurlant mille excuses bidons.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Mar 2 Sep - 18:01

Après être tombé su lui, Raphaël daigna enfin lui donner la menthe,mais cela le satisfaisait moins qu'il ne le pensais.

"Je ne pensais pas que vous y prendriez goût à ce point !"
-Non, Raphaël, gardes le dans la bouche c'est meilleur.

Il avait fait un effort surhumain pour ne pas rougir quand il le disait mais maintenant qu'il avait fini, il se mit à rougir. Il sentais la température du corps de Raphaël grimpa. Il s'éloigna et le regarda déboutonner sa chemise.

"Pardon pour cette déconvenue."
-Tu ne te sens pas bien?

Pus il se remit là où il était continuant à sucer la feuille de menthe entre les lèvres de Raphaël.

"Je... J'aimerai goûter encore de ce sang princier si délicat. La soif commence à se faire sentir."

Yuuki le regarda perplexe et dégagea ses cheveux de son cou avant de le mettre sous le nez de Raphaël.

-Vas...Vas-y..Mais me fais pas mal.S'il te plaît.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Mer 3 Sep - 10:15

Yuuki souhaitait que Raphaël reprenne la feuille entre ses lèvres, ce qu'il fit. Puis, le prince lui demanda la raison de son déshabillage.

"Ce n'est rien, j'ai juste un peu chaud. C'est que... Je n'ai pas l'habitude de me faire monter dessus ainsi. "

Yuuki, répondant à sa demande de sang, dégagea son cou et présenta l'apétissante peau au regard de Raphaël. Le vampire posa la feuille de menthe dans l'herbe et approcha ses lèvre de la veine.

"Ne vous inquiétez pas",souffla-t-il. "Je faisais ce genre de choses avant que vous ne sachiez parler."

Ses canines brillèrent un peu, s'approchant du cou. Raphaël empoigna doucement le visage de Yuuki, le rapprochant. Une dent acérée toucha la peau. Doucement, elle fit un petit trou. Un filet sanguin coula, que Raphaël lécha. Et puis...

"Non ! Non ! "

Il recula vivement, fit basculer Yuuki sur le sol et se releva prestement. Il reboutonna sa chemise rapidement et regarda Yuuki d'un air grave et sérieux, fronçant ses sourcils.

"Pardonne-moi, mon prince. Je me suis mal conduit. Cela ne se reproduira plus. C'est à vous de me demander quelque chose et non l'inverse. "

Après ces excuses, Raphaël s'agenouilla auprès de Yuuki et, sortant un mouchoir immaculé de sa poche, épongea le sang qui se détachait nettement sur la peau princière. Puis, il lui proposa son aide pour se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Ven 5 Sep - 9:46

"Ce n'est rien, j'ai juste un peu chaud. C'est que... Je n'ai pas l'habitude de me faire monter dessus ainsi. "

Yuuki lui répondit d'un petit sourire gêné, c'est vrai qu'en ce moment, Yuuki était sur ce pauvre Raphaël. Après avoir répondu positivement à sa demande, Raphaël s'approcha lentement de son cou pour y plonger ses crocs acérés dans la chair tendre du Prince.

"Ne vous inquiétez pas",souffla-t-il."Je faisais ce genre de choses avant que vous ne sachiez parler."
-D'a..D'accord, je vous fais confiance.

IL prit son visage à la fois doucement et délicatement mais Yuuki ne put s'empêcher de frissoner par ce contact en sachant ce qu'il allait faire. Un léger picotement se fit sentir puis plus rien. Yuuki en déduisit qu'il avait donc déjà commencé quand il se sentit pousser violemment. Il se retrouvit allongé dan sl'herbe, les cheveux dans tous les sens et un regard hébété sur le visage. Il était tout à fait craquant.

"Non ! Non ! "

IL regarda ensuite Raphaël se rhabillait, il n'avait pas du tout l'air content et Yuuki crut qu'il s'agissait de sda faute. Des larmes lui montèrent aux yeux et une roula sur sa joue driote.

"Pardonne-moi, mon prince. Je me suis mal conduit. Cela ne se reproduira plus. C'est à vous de me demander quelque chose et non l'inverse. "

Yuuki le laissa s'agenuoiller à ses côtés et essuyait le sang qui couilait de son cou.

"Si tu veux fonctionner ainsi, mon bon Raphaël, alors dans ce cas, je te demande d'étancher ta siof en buvant mon sang."


SOn regard déterminé na lâchait pas celui de Raphaël et il avit attrapé sa main pour qu'il arrête d'essuyer le sang qu'il voulait qu'il avale.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Ven 5 Sep - 11:26

Yuuki était adorablement attirant. Ses cheveux en bataille, ses yeux humides, tout cela le rendait irrésistible. Le prince intima à Raphaël de s'abreuver de son sang. Raphaël sourit alors.

"Je suis à tes ordres, mon prince. "

Il savait pour quelle raison Yuuki lui demandait cela, mais il se sentait ainsi plus confiant. Yuuki était consentant. Aussi, il allongea doucement le prince dans l'herbe, caressa sa joue et plongea dans son cou, un sourire un peu gêné sur les lèvres. Ses lèvres effleurèrent la peau, la langue lécha le filet de sang. La main droite de Raphaël se glissa sous le haut de Yuuki, caressant doucement son ventre aux alentours du nombrils. Il voulait qu'il se détende, soit plus confiant.

Doucement, tranquillement, il planta ses canines dans le cou. Le sang gicla, dans sa gorge, sur sa langue, sur le cou de Yuuki. Raphaël colla ses lèvres sur le cou, aspirant le sang, léchant ce qui échappait à son étreinte. Quelques gouttes atteingnirent malgré tout le col de Yuuki et les vêtements de Raphaël, les teintant de rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: a   Sam 6 Sep - 17:34

Raphaël lui sourit. Ce qui fit sourire à son tour Yuuki.

"Je suis à tes ordres, mon prince. "

Yuuki se laissa allonger sans rechigner et laissa Raphaël montait sur lui. Il caressa sa joue et il ressentit à nouveau un petit picotement où il ne put s'empêcher de frissonner à nouveau. Ce n'était pas si désagréable d'être mordu ainsi, et il aurait pu apprécier ce contact, s'il ne se sentait pas aussi gêné.
Une main vint effleurer son ventre et Yuuki se sentit plus serein presque aussitôt, il ferma les yeux et se laissa aller.

Les crocs de Raphaël pénétrèrent enfin sa chair en même temps que Yuuki par ce geste fit un léger gémissement à peine audible et mit ses mains autour du cou de Raphaël. Son sang coula lelong de son cou et imbibèrent ses vêtemnts. Mais Yuuki s'en fichait, pour l'instant, seul ce contact pénétrant l'intéressait.

Il passa ses mains sous la chemise de Raphaël et caressa son corps sans s'en rendre compte. Une chaleur apaisant montait en lui. IL rejeta sa tête en arrière, faisant apparaître ses crocsd'une blancheur immaculés et les posa sontre le cou de son partenaire à son tour. doucement, ssansque Raphaël ne puisse se rendre compte de ce que Yuuki faisait, il les planta et à son tour but le sang de Raphaël tout en retirant la chemise de celui-ci pour ne pas la tâcher encore plus. IL se retira:

"J'ai chaud, retire ma chemise s'il te plaît."

Et il replongea ses crocs tandis que d'une main, il caressait le corps de celui qui faisait monter la chaleur.Dans une parfaite alchimie, leur deux corps épousait parfaitement les contours de l'autre, tandis qu'il se nourrissait de liquide de vie de l'autre. Puis de son autre main, toujours en caressant son torse, il déboutonna le pantalon.

IL ne savait pas trop ce qu'il faisait, il agissait simplement comme son instinct lui disait de le faire. ce n'était pas bon, l'autre allait faire surface, mais à quoi bon continuer à essayer de cacher son existence, c'était le fardeau que devait porter celui qui régnait sur les vampires. Il ouvrit alors les yeux. Il n'était plus bleu, mais blanc et on distinguer à peine ses pupilles. De tout son être, débordait une notion de charme et de respect puritain, tandis que ses traits se faisait plus fi et respectueux pour les autres. Il détacha alors Raphaël et lui demanda de ne plus le regarder pour le moment. Il savait que s'il le faisait, Raphaël voudrait mourir pour avoir poser ses yeux sur lui, comme la malédiction l'indiquer.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Dim 7 Sep - 15:11

Yuuki passa ses mains autour du cou de Raphaël, ce qui le conforta dans son idée de morsure. Il avalait plus avidemment, sans être un rustre incapable de se contrôler. Il sentit les mains du prince se glisser peu à peu sous ses vêtements, caressant sa peau fraîche qui devenait de plus en plus chaude. Sa peau sous laquelle saillaient des muscles durs, le dos étant l'endroit où ils étaient le plus visible.

Tandis que la tête lui tournait d'avaler autant de sang de si bonne qualité, délicat, il finit par se rendre compte d'un contact à la fois frais et chaud dans son cou. Il se força à reprendre peu à peu contenance et s'apperçut que Yuuki l'imitait. Leurs corps étaient collés l'un contre l'autre, de plus en plus chaud.


*Comme des humains.*songea Raphaël.

Ses mains se firent un peu plus balladeuses, caressant le torse de Yuuki. Il s'aventurait plus bas, de plus en plus près du pantalon... Le contact entre les deux peau était si fort que Raphaël, malgré son léger étourdissement, se rendit compte qu'il était à moitié nu. Yuuki...

"J'ai chaud, retire ma chemise s'il te plaît."

Raphaël s'exécuta avec la plus grande joie. Ralentissant sa succion, il déshabilla Yuuki rapidement, dévoilant son torse qu'il prit plaisir à caresser avec encore plus d'aisance.

Quand il sentit une main inquisitrice déboutonner son pantalon, une alarme s'alluma dans sa tête. Pas ça... Pas aussi loin... C'était incorrect, il ne pouvait pas maintenant. Le souvenir était encore trop présent pour lui, il n'en avait pas le droit. Ses dents reculèrent un peu du cou de Yuuki, marquant son hésitation. Mais il ne se fit même pas remarqué, Yuuki stoppa l'étreinte de lui même. Il intima à Raphaël de ne pas le regarder. Ce dernier, étourdit par l'échange d'hémoglobine, ne réfléchit pas et lui obéit sans discuter. Il ferma les yeux et s'affala dans l'herbe, haletant. Il ne savait pas qu'il pouvait être encore aussi faible.

Après plusieurs minutes, Raphaël se releva, en tailleur et, évitant de regarder Yuuki pour respecter ses ordres, il demanda :


"Tout va bien ? Je t'ai choqué ? J'ai fais quelque chose de mal ?"

Il savait pertinemment qu'il n'avait rien fait sinon oser une telle proximité, mais ici, c'était monnaie courante. Alors que se passait-il ? Malgré toute son attention, un détail sur Yuuki lui avait-il échappé ?
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 8 Sep - 9:37

Raphaël ne disait rien et continuait à s'abrever du liquide de vie de Yuuki. Celui ci savait qu'à trop forte dose, Raphaël risquerait de s'évanouir. Mias il le laissa par égoïsme, trouvant ce léger contact, douloureux et à la fois tendre, trop bon pour être arrêter. Seulement, la chaleur montait en lui, et il ne pouvait la contrôler plus longtemps. C'est ainsi qu'il demanda à son partenaire de lui retirer sa chemise. Ce qu'il fit immédiatement, continuant à le caresser, mais avec plus de ferveur comme sil a vue de ce torse blanchâtre l'avait enflammé.

Sa main se faisant plus curieuse, ilsentit Raphaël hésité mais il n'eut pas le plaisir de riposter car aussitôt, Yuuki le repoussa.

"Ne me regardes pas!"

Sa voix se fondait dans un cri de désespoir et non de rage comme on aurait pu le penser. Mais Raphaël s'éxecuta sans poser de questions et s'affala dans l'herbe. Aucun éxhange ne se fit pendant plusieurs minutes, Yuuki essayant de se calmer pour que l'autre disparaisse à nouveau. Raphaël se releva, sans ler regarder encore. Il ne put s'empêcher de constater que celui-ci devait se sentir coupable.

"Tout va bien ? Je t'ai choqué ? J'ai fais quelque chose de mal ?"

Yuuki s'approcha de lui et l'embrassa d'un doux contact frais provoqué par son corps qui se refroidissait à vitesse grand V.

"OUi tout va bien. Mais ne me regardes pas, ce n'est pas de ta faute, tu n'as rien fait, c'est de la mienne, je me suis laissé aller."

Il se blottit contre llui, ne disant polus rien, essayant de se calmer.


_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Mar 9 Sep - 12:57

Yuuki semblait tout déboussolé, ce qui le laissait paraitre encore plus attendrissant qu'ordinaire. Raphaël le serra dans ses bras aussitôt qu'il s'y réfugia, toujours respectant son voeu. Raphaël caressa ses cheveux et le bas de son dos, espérant ainsi l'apaiser.

"Ce n'est rien, mon prince. Chacun à ses faiblesses, même moi. "

C'était évident, mais il sentait qu'il devait dire une chose pareille. Peut être était-ce une erreur. Ne cessant de tenir le corps de plus en plus froid de Yuuki contre le sien, plus froid également, il déglutit et dit :

"Sais-tu que, moi aussi, j'ai connu un Aozora ? Son nom n'était pas unique et non. Veux-tu entendre son histoire ? J'imagine bien que cela ne te feras pas beaucoup de bien mais, j'espères qu'elle te distraira un peu. "

Il espérait surtout qu'en lui contant cette anecdote, le prince réalise plus l'ampleur du monde qui l'entourait et ainsi l'aider à faire le complet dueil de son ami disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Mar 9 Sep - 17:01

Raphaël le laissa faire, sans poser de question. IL le serra même dans ses bras au grand bonheur de celui-ci. IL le caressait afin de l'apaiser, et cela marchait, il sentait que l'autre partait au fur et à mesure.

"Ce n'est rien, mon prince. Chacun à ses faiblesses, même moi.
Ce n'est pas une faiblesse,c'est un fardeau."

Yuuki sentait que Raphaël aussi, avait son corps qui refroidissait. IL l'entendit même déglutir.

"Sais-tu que, moi aussi, j'ai connu un Aozora ?
Son nom n'était pas unique et non. Veux-tu entendre son histoire
? J'imagine bien que cela ne te feras pas beaucoup de bien mais, j'espère qu'elle te distraira un peu.

Je veux bien écouter ton histoire, mais je préférerais que ce soit la tienne, et non celle d'un inconnu. J'ai conscience que Aozora n'avait pas son nom unique, je sais qu'il existe aussi d'autre Yuuki également... Je ne suis pas complètement...."

Yuuki se tut, il ne trouvait pas de mots pour décrire ce qu'il ressentait et il se mit à sangloter, se rapppelant par cedouloureux nom, l'amour qu'il avait ressenti autrefois pour un hommenomé pareil qui mourrut pour l'avoir aimé.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Mer 10 Sep - 11:42

Yuuki exprima son refus, ce qui ne surprit pas vraiment Raphaël.

"Oui, je comprends. Disons seulement qu'il y a une sorte de prédestination à ce prénom, à ce qu'il me semble. Mais puisque vous désirez connaitre mon histoire, je vais vous en faire part. Un petit bout seulement. Sinon nous en avons pour trois jours au moins. "


Il se racla la gorge et s'assit dans l'herbe, entrainant Yuuki avec lui en douceur. Il prit soin de ne pas regarder ses yeux, se concentrer sur le sol qui devait les supporter.

"Par où commencer ? Pourquoi pas le début ? Je suis né en Italie, comme vous devez le savoir. J'ai hérité mon nom de famille de ma mère, une riche vampire de la haute société vampirique. Mon père me donna mon prénom seulement, car c'était un vampire vagabond.
Tout petit, je jouais beaucoup avec les autres familles du même rang social que les Ravendel. Et plus particulièrement avec un certain..."

Il marqua une pase, hésitant. Il n'avait pas pensé en parler, mais ça arrivait comme ça.

"Aozora. C'était lui. Nous faisions tout ensemble. Quand nous avons été assez grands pour entrer dans le monde des adultes, nous restions fougueux. Les jeunes femmes défilaient dans nos bras, parfois à plusieurs en même temps. Ma mère n'appréciait guère mais ne disait rien. Notre âge nous pardonnait. En revanche, on nous défendit toujours avec fermeté de mordre une humaine durant nos jeux, car elles étaient aussi présentes. Nous nous y tenions sans rechigner, la clémence pour nos petits jeux de noble était déjà beaucoup pour nous. Jusqu'au jour où les bornes furent dépassées. Nous rêvions de toujours plus de liberté, mais refusions de partir loin de notre confort.
L'alcool était de mise dans nos folles soirées, mais étant plus sage que mon ami, je l'empêchait souvent de commettre quelque impair. En tant que Ravendel, de nombreux privilèges m'étaient promis, alors qu'Aozora faisait partie de la petite noblesse. J'avais des responsabilités.
Donc, cette fameuse nuit, Aozora échappa à mon contrôle. Complètement soûl, il s'en prit à une jeune fille qui rentrait chez elle, accompagné de son fiancé. Elle était de famille modeste mais non pauvre. Aozora la désira immédiatement. Nous écartâmes donc le fiancé et courtisâmes la fille. Mais contrairement aux habitudes, tous deux se défendirent et refusèrent. Ils s'aimaient profondément, ce qui était rare. J'allais partir avec mon ami quand ce dernier s'enflamma et insista. Il finit par tuer le fiancé en lui brisant la nuque. Le cadavre lui fit reprendre ses esprits et nous pûmes nous enfuir sous les cris d'agonie de la fille."

Là encore, il marqua une pause, déglutissant.

"Je reconduis Aozora chez lui, m'assurant qu'il irait directement au lit. Puis, profitant des dernières obscurités de la nuit, je rejoignis la maison du crime. La jeune fille était prostrée avec son père auprès du cadavre. La fille pleurait si fort qu'elle ne me remarqua pas et je fis mine de m'inquiéter pour parler au père. Il m'assura que la police allait arriver, qu'il avait fait chercher. Il me révéla aussi que sa fille avait tout vu et qu'elle pourrait témoigner. Alors, je tuai le père et la fille. Je ne pouvais prendre le risque de compromettre nos deux familles de vampires. Un vieux pacte était en place dans la ville, nous ne pouvions risquer la guerre. Je fis en sorte que l'on croit à un maniaque en retroussant les jupes de la fille et en tailladant le corps du père. On croirait ainsi à un viol qui avait mal tourné.

Voilà une partie de ma vie. Elle n'est certes pas gaïe, mais j'espère vous avoir éclairé sur ma personne. "
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Mer 10 Sep - 16:12

"Oui, je comprends. Disons seulement qu'il y a
une sorte de prédestination à ce prénom, à
ce qu'il me semble. Mais puisque vous désirez connaitre mon
histoire, je vais vous en faire part. Un petit bout seulement. Sinon
nous en avons pour trois jours au moins. "

Yuuki leva les yeux et regarda son ami en faisant bien attention que celui-ci ne le regardes pas. Il le laissa l'entraîner dans sa chute et se blottit encore une fois contre lui, lui piquant un peu de sa chaleur. Bientôt, il serait calmé, et l'autre s'en irait.

"Voilà une partie de ma vie. Elle n'est certes pas gaie, mais j'espère vous avoir éclairé sur ma personne. "

Il écoutait attentivement Raphaël ne faisant aucune remarque sur ce Aozor. Puis quand il eu fini, il s'était calmé. Il bondit sur ses pieds et se mit à hurler.

"Ce n'est pas vrai, Ao ne se comporterait jamais ainsi, vous êtes un piètre menteur, Ao n'était même pas issu de la noblesse moyenne, il avait pratiquement le même rang que le mien vu que c'est..."

IL se tut il avait failli dire le secret de famille, la véritable raison pour laquelle il était mort, en un sens; il était son demi-frère aîné né de sa mère et du frère de son père. Mais il ne pouvait dire cela, c'aurait été trahir sa mémoire et ses parents. Même son frère n'était pas au cournat. Il se calma, il avait oublié que c'était un autre Aozora. Rouge de honte, il se rassit et joua avec des brindilles d'herbe.

"Je suis désolé de m'être emporté ainsi, cela ne se reproduira plus. Je vous le promet."

Il avait repris le vouvoiement, trop honteux pour être familier avec n'importe qui.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Jeu 11 Sep - 9:04

Raphaël sursauta quand Yuuki se remit debout, gueulant sa peine. Raphaël se contenta de le regarder sans rien dire, les sourcils froncés. Quand Yuuki fut calmé, il dit :

"Peu importe. N'ayez point de honte. Je crois que cette histoire n'a pas été sans bien."

Il n'en révéla pas plus, de peur de se risquer sur un terrain trop glissant.

"Voulez-vous... Oh, c'est idiot. Veux-tu que je te raccompagne à ta chambre ? Tu as peut être besoin de te reposer ?"

Il s'était rapproché de Yuuki, entourant ses frêles épaules de son bras. Raphaël avait bien évidemment retrouvé son éternel sourire d'ange, rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Jeu 11 Sep - 17:19

"Peu importe. N'ayez point de honte. Je crois que cette histoire n'a pas été sans bien.
peu importe, je n'aurais point du réagir ainsi. J'en suis fort navré; vous pouvez le dire, je suis un bien piètre prince. Mon frère devrait être prince à ma place.

IL continua à jouer avec les brindilles après avoir poussé un soupir triste et avoir sourit tout aussi tristement.

"Voulez-vous... Oh, c'est idiot. Veux-tu que
je te raccompagne à ta chambre ? Tu as peut être besoin de
te reposer ?"

Yuuki se surpris à aimer le contact du bras et de ses épaules. Il soupira d'aise et se retourna pour embrasser Raphaël.

-Non...Je veux que..tu me fasses...un cadeau.... Je veux que tu me prennes dans tes bras et me montre comment...comment tu fais l'amour...

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Ven 12 Sep - 12:47

Raphaël sourit.

"Ton frère ? Prince reignant ? Je ne le connais que trop peu, mais il me semble que ce ne serait pas une si bonne idée. Et est-ce son désir ? Après tout, rien ne vous empêche de lui céder la place, même si ce n'est pas dans les bonnes moeurs. "

Serrant Yuuki contre lui, il entendit le prince lui faire une demande peu commune. Raphaël déglutit et écarquilla les yeux.

"Comment ? Faire l'amour ? Mais ce n'est pas, enfin c'est un peu rapide. Et inconvenant ! Un échange de baisers ou de sang, d'accord, mais ceci..."

Il s'attrista de ses propres paroles. Le baiser de Yuuki avait été si doux, si bon.

"Je ne puis, tu dois trouver quelqu'un. Quelqu'un d'autre. Je ne peux être qu'un ami, très proche et bien que j'ai toujours rêvé de te tenir dans mes bras, ça... Je ne me le pardonnerai jamais !"

Il se défendit ainsi pendant trois minutes, avant de se taire. Il ne touchait plus le prince, son dos était raide et il observait le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Sam 13 Sep - 13:20

"Ton frère ? Prince reignant ? Je ne le
connais que trop peu, mais il me semble que ce ne serait pas une si
bonne idée. Et est-ce son désir ? Après tout, rien
ne vous empêche de lui céder la place, même si ce
n'est pas dans les bonnes moeurs.
Ce n'est pas une si mauvaise idée Raphaël. Je suppose que si, il a des responsabilités, il les prendra.Du moins, je crois."

Il eut un petit rire faux mais qui cependant lui réchauffa le cœur.
Il sentit Raphaël arrêtait tous ses faits et gestes après avoir fait sa demande.

"Comment ? Faire l'amour ? Mais ce n'est pas,
enfin c'est un peu rapide. Et inconvenant ! Un échange de
baisers ou de sang, d'accord, mais ceci...Je ne puis, tu dois trouver quelqu'un. Quelqu'un
d'autre. Je ne peux être qu'un ami, très proche et bien
que j'ai toujours rêvé de te tenir dans mes bras,
ça... Je ne me le pardonnerai jamais !"

IL fronça les sourcils avant de prendre la main de son ami et la posait sur la sienne. Elle était beaucoup plus grande que la sienne.

"Donc, selon toi, n'importe qui ferait l'affaire. Je peux le faire avec n'importe qui, tant que ce n'est pas toi. C'est bien ça? Je croyais que nous étions amants, je me suis donc trompé."

Il se leva et avança dans le jardin.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Dim 14 Sep - 9:58

Yuuki prit très mal la chose. Il se leva et commença à partir, lui tournant résolumment le dos. Raphaël soupira. Le vampire se leva et marcha rapidement pour rejoindre Yuuki. Il prit son allure, marchant les mains jointes dans le bas de son dos.

"Ce n'est pas ce que je voulais dire. Tu ne m'as même pas laissé le temps de m'expliquer. Quand je parlai de quelqu'un d'autre que moi, je voulais dire quelqu'un pour qui vous auriez de véritables sentiments amoureux. Et je doute que cette personne, ce soit moi. Oui, en tant qu'amant, je peux te soulager un peu par mes baisers, te procurer amour et bienveillance. Mais puisque tu voulais savoir comment je fais l'amour. "

Il s'arrêta et se planta en face de Yuuki, l'empêchant d'avancer plus.

"Je ne fais l'amour que quand mes sentiments sont des plus forts. Ils le sont pour toi mais tant que je ne serai pas assuré d'un juste retour des choses et du bien fondé d'une relation avancée entre nous, rien. Je ne ferai rien de plus que ce que nous avons partagé aujourd'hui. "

Il parlait très sérieusement, son sourire habituel n'était pas apparu pendant tout ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Dim 14 Sep - 16:37

Raphaël le rattrapa aussitôt et marcha à ses côtés d'un air détaché.

"Ce n'est pas ce que je voulais dire. Tu ne m'as même pas laissé le temps de m'expliquer. Quand je parlai de quelqu'un d'autre que moi, je voulais dire quelqu'un pour qui vous auriez de véritables sentiments amoureux. Et je doute que cette personne, ce soit moi. Oui, en tant qu'amant, je peux te soulager un peu par mes baisers, te procurer amour et bienveillance. Mais puisque tu voulais savoir comment je fais l'amour. "

Yuuki regarda l'homme en face de lui, très irrité.

"La seule personne que j'aime pus que tout au monde n'est plus. Il est mort parce que j'ai eu le malheur de l'aimer. Croyais vous qu'un jour je pourrais l'oublier? Croyais vous que je le lasserais mourir pour de bon?"

Yuuki se remit à sangloter, continuant de gémir, "Aozora" inlassablement tout en écoutant Raphaël.

"Je ne fais l'amour que quand mes sentiments sont des plus forts. Ils le sont pour toi mais tant que je ne serai pas assuré d'un juste retour des choses et du bien fondé d'une relation avancée entre nous, rien. Je ne ferai rien de plus que ce que nous avons partagé aujourd'hui. "


Des sentiments forts. Yuuki serait il un jour capable d ressentir envers quelqu'un de vivant. Il avait besoin de chaleur maintenant. Mais il n'irait pas voir Raphaël qui semblai fâché contre lui. Alors il resta devant lui, sanglotant et grelottant. Il avait vraiment envie de sentir Raphaël contre lui. Mais les sentiments qu'il avait envers lui, ne serait pas assez fort pour lui.

_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 15 Sep - 10:11

Raphaël se radoucit en voyant le désespoir de Yuuki. Il s'avança et lui prit doucement les épaules, l'attirant un peu contre lui.

"Yuuki... Je sais qu'Aozora vit encore en toi. C'est une bonne chose, tu ne dois jamais tenter de l'oublier. Mais j'attendrais que tu lui donnes une autre place dans ton coeur, pour t'ouvrir à quelqu'un d'autre. Peut être que ça prendra des millénaires. En attendant, je peux bien te prodiguer mon amour, car je ne ressens aucune jalousie et ma patience à peu de limites."

Il serra Yuuki contre son torse, l'entourant de ses bras en douceur.

"Sers-toi de moi."
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 15 Sep - 16:28

Raphaël vit la détresse de Yuuki et le serra un peu contre lui. Juste assez pour le réchauffer un peu.

"Yuuki... Je sais qu'Aozora vit encore en
toi. C'est une bonne chose, tu ne dois jamais tenter de l'oublier. Mais
j'attendrais que tu lui donnes une autre place dans ton coeur, pour
t'ouvrir à quelqu'un d'autre. Peut être que ça
prendra des millénaires. En attendant, je peux bien te prodiguer
mon amour, car je ne ressens aucune jalousie et ma patience à
peu de limites."


Il le serra encore plus fort.

"Je ne peux pas, j'ai promis que jamais il n'aurait d'autre place que le trône de mon cœur. Je lui ai promis. Ne pas tenir cette promesse serait l'oublier et le trahir. Par conséquent je n'aimerais personne d'autre que lui aussi ardemment et passionnément. Cela ne m'attriste pas, car c'est pour lui une façon d'exister toujours au travers de moi. Ainsi, il n'est pas réellement mort, puisqu'il vit en moi, comme tu l'as dis."
"Sers-toi de moi."
"Je ne comprends pas ce que t veux dire Raphaël. Je ne comprends réellement pas, explique moi".


Les bras de Yuuki allèrent chercher le cou de Raphaël et son visage mouillé de perles salées vint si blottir dans une étreintes qu'il espérait éternelle et protectrice. Puis il continua à sangloter et grelotter, cherchant en lui la force d'arrêter ses pleurs.


_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 15 Sep - 18:53

Raphaël sourit et attira encore plus Yuuki contre lui.

"Alors si tu ne peux pas t'ouvrir à quelqu'un d'autre, peu importe. Cela ne t'empêchera pas d'être aimé et de donner toi même amour et amitié. Saches juste que par ce choix, la consommation totale de mon être te sera toujours refusée. Mais ce n'est pas grave. "

Sa main caressa les cheveux de Yuuki.

"Tu ne comprends pas ? Alors voilà : perds toi en moi autant que tu voudras, défoules toi sur moi, car je serai toujours là pour toi. Tant que tu ne voudras pas concrétiser de faux sentiments, je serai là. Et je te protègerai toujours, quoi que tu fasses, quoi que tu choisisses. "
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Kurosagi
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 26
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   Lun 15 Sep - 19:02

Yuuki continua de sangloter jusqu'à ce qu'il se calme. Cependant, il écoutait attentivement Raphaël.

"Alors si tu ne peux pas t'ouvrir à
quelqu'un d'autre, peu importe. Cela ne t'empêchera pas
d'être aimé et de donner toi même amour et
amitié. Saches juste que par ce choix, la consommation totale de
mon être te sera toujours refusée. Mais ce n'est pas
grave.


La douce caresse que lui procurait Raphaël l'apaisa presque aussitôt. IL leva la tête et le regarda curieux et à la fois heureux

"Tu ne comprends pas ? Alors voilà :
perds toi en moi autant que tu voudras, défoules toi sur moi,
car je serai toujours là pour toi. Tant que tu ne voudras pas
concrétiser de faux sentiments, je serai là. Et je te
protègerai toujours, quoi que tu fasses, quoi que tu choisisses.
"
"Tu dis des choses curieuses. Je ne peux pas me servir de toi ce n'est pas correct.Mais tes sentiments, sont-ils si fort que cela? Sont ils si fort que tu me laisseras abuser de toi tant que je ne formalise pas mes sentiments envers ton corps?"


_________________
Let me belong to you, please belong to me and kill ME

Si seulement toi aussi tu étais retenu par ces chaînes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loweringlove.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade raffraichissante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade raffraichissante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Promenade de digestion. (Pv Samia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lowering Love :: Extérieur :: Jardin d'été-
Sauter vers: